Mgr Celestino MIGLIORE nommé Nonce Apostolique en France

« La Conférence épiscopale reçoit avec gratitude l’annonce de la nomination de Mgr Celestino Migliore comme Nonce Apostolique en France […] Elle se réjouit de la nomination rapide du successeur de Mgr Ventura, après l’acceptation par le Pape de la démission de celui-ci, ses 75 ans atteints » publie le service de presse des évêques de France.

Le nonce apostolique est à la fois le représentant du Saint-Siège auprès des institutions de notre pays, mais aussi son légat auprès des catholiques de France.

Pour cette mission, le pape a choisi un diplomate qui a œuvré à la construction de ponts entre les nations, le dialogue œcuménique et interreligieux, notamment auprès d’institutions comme l’Union européenne à Strasbourg ou l’ONU.

Mgr Celestino Migliore est né le 1er juillet 1952 à Coni dans le Piémont. Il est ordonné prêtre le 25 juin 1977 par Mgr Carlo Aliprandi, évêque de Coni. Titulaire d’un doctorat en droit canonique de l’Université pontificale du Latran, il intègre le service diplomatique du Saint-Siège en 1980 après ses études à l’Académie Pontificale ecclésiastique. Il est alors envoyé en Angola. En 1984, il rejoint l’Organisation des états américains. En 1988, il travaille à la nonciature apostolique en Egypte qu’il quitte pour Varsovie un an après. Le 14 avril 1992, Jean-Paul II le nomme Envoyé Spécial avec les fonctions d’Observateur Permanent auprès du Conseil de l’Europe à Strasbourg.

21 décembre 1995, il retourne à Rome comme Sous-Secrétaire de la Section pour les relations avec les États de la Secrétairerie d’État où il est notamment chargé des relations avec les pays asiatiques sans relations diplomatiques avec le Saint-Siège.

Le Saint-Père l’élève à la dignité épiscopale le 30 octobre 2002. Il est consacré archevêque titulaire de Canosa le 6 janvier 2003 des mains de Jean-Paul II, assisté de Mgr Léonardo Sandri, substitut de la Secrétairerie d’Etat et de Mgr Antonio Maria Veglio, secrétaire de la Congrégation pour les Eglises orientales.

Il s’envole pour New York comme Observateur Permanent du Saint-Siège auprès de l’Organisation des Nations Unies (O.N.U).

 

Le 30 juin 2010, le pape Benoît XVI lui confie la nonciature apostolique en Pologne. Le 28 mai 2016, le pape François le transfert à la nonciature apostolique en Russie. Arrivé en août 2016, il présente le 9 novembre ses lettres de créances au président Vladimir Poutine. Le 21 janvier 2017, le pape François lui demande également de représenter le Saint Siège en Ouzbékistan.

Le 11 janvier 2020, le pape François le nomme à Paris comme Nonce Apostolique en France.

« L’Eglise malgache peut nous stimuler »

Messe à Andevorante, en décembre 2014, avec le cardinal Désiré Tsarahazana, archevêque de Tamatave (à gauche), Mgr Paolo Rocco Gualtieri, nonce apostolique à Madagascar (au centre), et Mgr Jean Legrez, archevêque d’Albi (crédit : Diocèse d’Albi – comité du jumelage)

Depuis le XIXe siècle, le Tarn et Madagascar entretiennent des liens privilégiés. Des liens qui se sont encore renforcés, depuis quelques années, grâce au jumelage mis en place entre les diocèses de Monseigneur Jean Legrez, archevêque d’Albi, et de Monseigneur Désiré Tsarahazana, archevêque de Tamatave.

Continuer la lecture de « « L’Eglise malgache peut nous stimuler » »

Abbé Pierre-Patrice Tchamabé-Tchaméni

Abbé Pierre-Patrice Tchamabé-Tchaméni (c) Bertrand Lejeune – Eglise Catholique dans l’Oise

Né en 1966 à Bafang (Cameroun), l’abbé Pierre-Patrice Tchamabé-Tchaméni poursuit ses études d’abord au séminaire de Douala puis à celui d’Ars. En janvier 1999, il est ordonné prêtre à Nkongsamba. Pourtant, son évêque lui demande de retourner à Ars pour y servir comme prêtre et compléter sa formation. En 2006, il est envoyé dans le diocèse de Beauvais. En 2015, il est nommé administrateur de la paroisse de Saint-Saëns (diocèse de Rouen) et de Londinières-sur-Eaulne. Continuer la lecture de « Abbé Pierre-Patrice Tchamabé-Tchaméni »

Les soeurs du Divin Amour arrivent à Noyon

Les soeurs de la congrégation du Divin Amour le 9 mai 2019 dans la chapelle Sainte-Trinité de la maison diocésaine à Beauvais. Crédit : service communication – Eglise Catholique dans l’Oise

Née en pleine guerre civile du Biafra, la congrégation des filles du Divin Amour s’installe durablement en France. Après une première communauté à Beauvais, trois autres soeurs viennent de s’établir à Noyon (Oise). Continuer la lecture de « Les soeurs du Divin Amour arrivent à Noyon »

« Prendre toujours conscience de la catholicité de l’Eglise »

Le 9 février 2019, signature de la charte de jumelage entre le diocèse de Sens-Auxerre et le diocèse de Ziguinchor. Mgr Hervé Giraud (à gauche) et Mgr Paul Mamba
Crédit : paroisse de Sens

Le 9 février 2019, Monseigneur Hervé Giraud, archevêque de Sens-Auxerre et prélat de la Mission de France, et Monseigneur Paul Mamba, évêque de Ziguinchor (Sénégal), ont signé une charte de jumelage entre les deux diocèses. Continuer la lecture de « « Prendre toujours conscience de la catholicité de l’Eglise » »